Le sport, c’est la santé.

Et pourtant, les étudiants en santé font peu d’activités physiques et sportives. C’est ce que nous avons constater avec des étudiants en médecine au travers d’une enquête menée dans une démarche de santé publique. Les raisons ? Un emploi du temps chargé et peu compatible avec les activités proposées, une charge de travail personnelle importante et une pression  aux examens et concours qui jalonnent leur cursus. Face à ce constat, c’est une action de promotion de la santé qui a été menée en mettant en place un enseignement optionnel « activité physique et sportive » que les étudiants peuvent choisir s’ils le souhaitent.

En formant des futurs soignants qui auront expérimentés la poursuite d’une activité physique et sportive, nous aurons des médecins en meilleur santé et qui seront promoteur de l’activité physique auprès de leurs futurs patients.

 

Les étudiants en médecine (L2, L3 et D2) de l’UPJV qui souhaitent faire ce choix peuvent donc choisir une activité parmi les nombreuses propositions du SUAPS de l’UPJV.

 

Maxime Gignon.

Pour en savoir plus : le site du SUAPS

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s